Stichting
Les Ambassadeurs du Christ


 
 
1    SE PROMENER AVEC DIEU
 EPHESIENS 1: 1-6
 
Par Révérend  Frank van den Akker, l' Église de Nazarene á Breda
 

Chers  amis,  l'année dernière nous avons avec un grand nombre de personnes divisées en dix cercles, réfléchi ensemble sur le but que Dieu a visé pour notre vie. Nous lisons dans la bible que nous ne sommes pas sans raison sur terre, mais que Dieu avait un plan, une idée dans Sa tête, pour dans cette voie nous donner un grand bonheur, dans une atmosphère de joie, de paix et d'amour. Voilà  l'idée que Dieu avait en tête quand Il créa l'homme.Et durant nos rencontres, nous découvrîmes que ce que Dieu souhaitait pour nous peut se résumer en un mot : 'relation'. Dieu veut une relation avec les gens,cela plus que tout! Il ne s'agit pas en première instance à quoi cette relation ressemble, ou si cette relation avec Dieu est intense et solide , la première chose qui rend Dieu fou de joie , c'est quand nous avons reconnu Son amour , et que nous répondons par notre amour!!! Puis-je vous poser une question ?  Savez-vous quel est le passe-temps favori des habitants des Pays-Bas ? Un hobby dont beaucoup de gens parlent, pour lequel il existe des tas de facilités ,un hobby auquel les gens consacrent toutes leurs vacances , et dont il se dégage une grand effet bénéfique et relaxant??? Se promener!!!

La promenade est le hobby national n° 1,  à part regarder le sport, bien sûr!!! Et que c'est amusant de constater que dans la bible, Dieu nous encourage à pratiquer ce hobby , et que ce même mot est employé maintes fois pour donner une description de la relation de l'homme avec Dieu; promène-toi avec Dieu, nous sommes constamment appelés dans la bible à faire ça parce qu'alors , il se passe quelque chose avec toi. Ca vous rend heureux.Ca te fait du bien. C'est la façon de laquelle un effort devient une détente! Dieu aspire à cette promenade avec l'homme. Il en était déjà ainsi à la création, au tout début de la relation Dieu avec l'homme, ou il est écrit dans la Génèse 3:8 que Dieu se promena dans le paradis, à la recherche de l'homme, pour faire une petite balade avec l'homme au souffle du jour.(ce terme est tellement beau !)
Dès ce moment-là , Dieu invita l'homme à se promener avec Lui, et encore maintenant , il nous invite à  faire de même, afin de trouver une bonne balance dans notre vie. Et savez-vous ce que je trouve si beau? Se promener , il y à la dedans quelque chose de très "relaxed".Ca n'a rien à voir avec de la vitesse, se presser , en avant, atteindre des buts ,l'horloge derrière toi. Point, en se promenant, la promenade est le but en soi!!! C'est l' expression d'une relation d'amitié ou d'amour entre deux personnes, pendant laquelle temps et attention sont prodigués l'un à l'autre ( voilà pourquoi les femmes aiment tellement se promener avec leur mari , j'ai découvert cela). Et de la même façon, cela peut être une expression de la relation entre une personne et Dieu. Nous pensons très souvent , dans nos cercles épiscopaux, j'ai cette impression (et souvent d'une manière (inconsciente), que notre relation avec Dieu doit répondre à toutes sortes de contraintes, sois-disant pour "être en règle", et peut-être est-ce ainsi qu'inconsciemment , nous passons devant ce qui tient Dieu le plus à coeur, c'est à dire Son désir pour la relation en soi. Dieu est fou de joie quand tu as le désir de répondre à son amour!Il s'agit de la promenade elle-même, du contact honnête et vrai avec toi, que tu te sentes bien ou moins bien, dans lequel toi et Lui peuvent se donner l'un à l'autre entièrment. Le plus important pour Dieu est que tu sois simplement honnête et ouvert envers Lui, que tu Lui racontes ce qui vit dans ton coeur, que tu exprimes tes désirs, que tu essayes d'entendre Sa voix, que tu veuilles être près de Lui, et il ne s'agit absolument pas en première instance à tout ce que tu penses devoir faire, ou laisser , quand tu te promènes avec Dieu! Comment je sais cela? Et bien, Parce que Dieu a très clairement, sans ambiguïté,demandé à un de Ses amis d'écrire cela dans la bible! Dans l'Ancien Testament, Michée 6:8 il est écrit , traduit librement environ ceci : Il ne s'agit pas pour Dieu d'essayer de Lui plaire en faisant ceci ou cela, mais que tu veuilles te promener avec Lui!!!L'acceullerai-je avec des montées, avec des veaux d'un an?  Avec des sacrifices? Telle fût la question que se posa l'homme en ces temps-là (ils  croyaint constamment qu'ils devaient faire des choses!): avec quoi puis-je me courber d'une façon un peu décente devant Dieu qui est assis là tout-haut?JHWH- Adonai veut-il des milliers de béliers, des myriades de torrents d'huile? Donnerai-je mon aîné pour ma carence, le fruit de mon ventre pour la faute de mon être? (ceci était une pratique très courante parmi les idoles des peuples qui entouraient Israël). Non, dit Michée alors, Il t'a rapporté, humain, ce qui est bien, ce que JHWH demande de toi. Rien d'autre que faire ce qui est juste, honnête et équitable,aimer la loyauté, la fidélité (la fidélité revient de nombreuses fois dans de NT) etde se promener humblement , calmement et modestement avec ton Dieu. Michée 6 :8 Nombreuse sont les personnes qui ont éprouvées cette joie dans leur vie, aussi bien durant toute l'histoire de l'humanité, ainsi qu'aujourd'hui.Une  petite question. Savez-vous qui se promenait avec Dieu dans l'Ancien Testament? Hénoc. Genèse 5:22. Et qui encore? Noé ! Genèse 6:9. C'est remarquable, quand même, que cela soit ainsi spécifié ! Ces hommes furent connus ainsi. C'est comme cela qu'on parlait d'eux."Hé, tu le connais , Hénoc ?" "Oui, bien sur, mon vieux, il se promène avec Dieu! L'amour coule de lui.Il est tellement digne de confiance. Si il y en a un qui est juste et honnête...."

La grande question que l'on se pose ce matin est de savoir pourquoi Dieu nous invite tous d'une façon si intense de se promener avec Lui . Pour quelle raison cela Lui tient-il tellement à coeur ? Personellement, je crois qu'il y a trois raisons fondamentales qui jouent un rôle là-dedans! Il y a de cela quelques semaines, je lisais dans un journal un article concernant une entreprise dans l'est du pays, ou quand ils recrutaient du nouveau personnel, ils allaient faire une promenade avec les candidats potentiels. Amusant, non? A la place d'une entrevue au bureau, ils allaient dans le bois ou au bord de la mer pour parler avec leurs nouveaux collègues.Pourquoi faites vous ça , avait demandé le journaliste . Et bien, avait répondu le chef du personnel : de cette façon nous apprenons à connaître beaucoup plus nos candidats que durant une entrevue au bureau! Et pour nous, il y va en premier lieu de qui ils sont, plus que de  leurs connaissance ou de leurs diplômes. On apprend bien mieux à les connaître de cette façon?.Je crois que nous avons là la première raison principale pourquoi Dieu nous invite à se promener avec Lui dans la vie.

Il veut nous connaître, et Il veut se faire connaître .Les gens me disent souvent : "je ne connais pas Dieu", et alors , j'ai parfois envie de répondre; "Es-tu déjà une fois aller te promener avec Lui ....?" Je ne connaissais pas ma femme au début, seulement, après quelques dizaines de promenades avec elle derrière le dos.....
Dieu désire se promener avec nous, nous accompagner dans la vie, justement pour nous monter qui Il est (c'est ce qu'on découvre automatiquement alors!), et aussi : Il a un désir intense de savoir ce qui vit dans notre coeur, et comment Il peut nous aider à vivre dans la bonne direction, vis-à-vis de Lui, nous-mêmes et autrui, et de trouver une bonne manière de vivre cela. Ce que Jésus nous montre continuellement dans le Nouveau Testament. Lui, l'image du Dieu invisible, l'empreinte de Son être, comme la Bible parle de Lui, Jésus se promène avec ses amis, ses disciples, avec les deux hommes d'Emmaüs, avec  toutes sortes de personnes, tellement, que quand on lit tout ça, j'ai parfois une idée en tête qui me ferait dire; " Et bien, Jésus, n'y a-t'Il rien de plus important à faire ?" Eh bien, non, parce que la promenade est la destination en soi!!!

Pendant la promenade tu apprends à connaître l'autre, la relation entre deux personnes peut s'extérioriser. Tu partages ton coeur avec cet autre personne.

La deuxième  chose qui se passe dans ce processus de promenade, c'est la naissance d'une influence mutuelle. Qui se promene avec Dieu , est automatiquement influencé par Lui. Ca Lui donne l'occasion de nous donner de l'attention, la chose qu'un être humain néccesite le plus dans la vie. Comme je l'ai déjà raconté antérieurement; si vous ne donnez pas de nourriture à un nouveau-né, il ou elle tiendra le coup quelque temps, mais quand on ne lui donne aucune attention, le bébé mourra. L'attention semble plus importante que la nourriture! Visiblement  Dieu sait cela, et voilà pourquoi il nous invite à se promener avec Lui. Voilà  pourquoi on entend de la bouche des personnes qui viennent tout juste de découvrir la foi; " Enfin, je suis rentré à la maison" ou bien "finalement , j'ai trouvé la tranquilité dans mon coeur , la paix..."Oui , c'est comme ça! C'est une conséquence de l'attention que Dieu nous porte!

La tranquilité qu'Il porte en Lui va  se projeter sur nous, et la paix et l'amour avec lesquels Il nous regarde dans les yeux va toucher notre coeur en influencer toute notre existence!Tout comme je me promenais récemment dans le bois avec un collègue, et que nous nous influençâmes mutuellement par la conversation, ainsi en est-il de même avec Dieu Et sais-tu ce qui est remarquable? Dieu ne veut pas seulement t'influencer, toi, Il se laisse également infuencer par toi. Il veut même être influencé par toi ! Quand tes souhaits et tes désirs sont bons, qu'ils sont bénis par Dieu, toi-même et ton semblable, Il veut contribuer à la réalisation de toutes les bonnes choses dans ta vie, des choses qui fortifient ton caractère, qui te donnent l'occasion de montrer plus d'amour à ton entourage , et ainsi de suite.

La Bible regorge d'exemples de personnes qui pouvaient influencer Dieu, parce qu'ils se promenaient continuellement avec Lui!!! Ils connaissaient Dieu et Dieu les connaissait, et ensemble ils pouvaient construire un monde meilleur comme Dieu le voyait dans Son coeur! Pensez à Abraham, à Moïse, à Hézéquia, à la parabole du gérant d'iniquité, toutes des situations dans lesquelles Dieu se laissa attendrir et fléchir par l'homme.
 
Le troisième et le dernier point que je veux nommer, pour illuster la bénédiction qui découle de la promenade avec Dieu, c'est l'expérience de Sa proximité. Quiconque donne sa main à Dieu, expérimente Sa présence dans sa propre vie. Et alors s'en suit que l'on est matricié par Lui , on sent de la sécurité et de la joie! Un exemple très significatif se trouve dans la parabole du fils perdu. Il vit sans son père (l'image de Dieu), il Lui a tourné le dos, se rend compte que vivre sans Dieu ne lui a pas apporté le bonheur espéré, il retourne vers Dieu, Dieu qui le voit dans l'image du père, Il le voit venir de loin, et Lui, le père court vers son fils, et que vont-ils faire ensuite ? Se promener!!! Ils se promènent vers la maison du Père, ils se retrouvent, échangent leurs expériences, ils vivent à nouveau l'un près de l'autre, et alors, c'est la fête!!!

De la même façon, Dieu nous a montré, nous a fait voir qu'Il voulait être en notre présence en envoyant Son Fils, Jésus Christ sur terre. Jésus nous a apporté une invitation à se promener avec Dieu, et si nous demandions à Jésus "Mais qui est Dieu alors" , Il nous répondrait: "Celui qui m'a vu, a vu le Père!"  Nous sommes appelés, comme habitants de cette ère à se promener dans les traces de Jésus en tant qu'enfants de Dieu, avec Dieu dans notre coeur et à Sa main!

Comment ça se passe en pratique ? Le Nouveau Testament en parle maintes fois. Eph.4:1 et 2 : "Je vous prie de marcher digne de l'appel dont vous avez été appelés. En toute humilité et humiliation, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l'amour.

  • "Eph 5:2:" et marchez dans l'amour, comme le messie nous a aimés  et s'est donné lui-même pour nous .
  • Eph.5:8 et 10:"marchez comme des enfants de la lumière, et éprouvez (dans votre bible) ce qui est agréable à Dieu"
  • 2 Cor.5:7 :"Oui, nous marchons par l'adhérence, non par la vision..." 3 Jean 3et4: "marchez dans la vérité"
Je pourrais vous citer encore maints exemples... 
Je veux terminer en vous rappelant deux aspects:
Premièrement; se promener donne la paix, demande d'abord un peu d'énergie, surtout pour commencer, mais après on reçoit de l'énergie en retour, assez pour continuer son chemin.
Quand je regarde l'image du Berger et de ses brebis, je n'ai jamais vu un berger courrir (d'ailleurs , nulle part dans le NT , l'on voit Jésus se dépêcher), c'est pour cela que les brebis ne courrent pas. Même quand s'approche un lion, ils ne courrent pas, mais ils se blotissent l'un contre l'autre, parce qu'ils savent: ça donne de la protection! Se promener avec Dieu signifie avant tout une tranquilité paisible, pas nécessairement de l'activité. Se promener avec Dieu signifie jouir, savourer, plutôt que prester.

Et secondo, se promener avec Dieu signifie aussi (1) Apprendre à connaître Dieu, (2)  s'influencer mutuellement et (3) se sentir à l'abri par Sa proximité.
 
Voulez-vous aussi vous promener? Prions...
 
 
 
 
 
2    Le monde renversé de Jésus
 
pasteur Duurt Sikkens

Introduction.

Des informations sur la vie de Jésus, recueillies pour avoir une image de sa façon de vivre, sous quelles circonstances il vivait, comment Il réagissait etc. Il existe de nombreux livres et films sur Lui. Ils ne parlent pas du Jésus historique. Ils faussent sa personne, en le présentant comme un superman ou un niais attendri.
Jean-Baptiste (sobriquet)
Né d'une vieille femme du nom d'Elisabeth, sans enfants, car elle était stérile. Il était 1 ou 2 ans plus âgé que Jésus. Comme adulte, Il habitait le désert y errait :
a)     Il portait un manteau de poils de chameaux ? inusable et imperméable + une ceinture de cuir.
b)     Il mangeait du miel pris des ruches des abeilles.
c)     Il mangeait des sauterelles grillées. Ce n'était pas un repas spécialement copieux.
Il était un vrai prédicateur qui exhortait à la pénitence. Beaucoup de gens l'écoutaient et se faisaient baptiser dans le Jourdain. Les gens criaient leurs péchés. Baptême de conversion + lavement des péchés. C'était tout autre chose que de laver et rincer vêtements. Il appelait les gens  « race de vipères. » Il renvoyait finalement à Jésus, l'Agneau de Dieu : « Il est plus grand que moi. » Ses propres disciples se mettrent à suivre Jésus. C'est alors qu'il cessa sa prédication ; il fut emprisonné et décapité lors d'une fête d'Hérode II et ceci à la demande de la fille d'Hérodiade.
« Mais » disait-on « Elie ne reviendra-t-il pas avant l'arrivée du Messie ? Jésus disait : « Jean était Elie, si vous le croyez. » Ce malentendu existe encore toujours chez les Juifs et chez de nombreux chrétiens, aussi par rapport au « retour. » C'est pourquoi il y a encore actuellement des dirigeants qui pensent être eux-mêmes Elie??.

Hérode I et II

Après la destruction du temple de Salomon, les Juifs en avaient construit un moins imposant, mais Hérode I voulait construire un édifice imposant pour être agréable aux Juifs et aux dirigeants ecclésiastiques. Le style de construction du temple comportait beaucoup d'éléments grecs, c'était un mélange ( !) Cette construction rapporta beaucoup d'argent aux ouvriers. Les murs autour de la plaine du temple sur le mont Morija (le lieu saint? signifiait « le lieu où l'on voit Dieu »?.  où Abraham offrit son fils Isaac offrait) était fait de pierres blanches (de 12 mètres de diamètre). Il a fallu trente ans pour le construire. Hérode avait 3 affreux hobby's , goûts :

1)Le sexe ? dans les théâtres on jouait aussi bien des tragédies que de vulgaires comédies érotiques.
2) L'argent ? il ouvrit la tombe de David et en vola tous les trésors
3) Le sang ? il assassina sa seconde femme et fit étrangler les enfants, lors du meurtre des enfants à Bethlehem.
Jésus l'appelait « un fin renard . » Lorsqu'Hérode mourut, il reçut un enterrement somptueux. Un cortège de soldats et des centaines de laquais suivaient le cercueil en or et de pierres précieuses. Jérusalem  était une  ville tumultueuse, pleine de conflits : de nombreuses disputes politiques, des fissures religieuses, des formations de partis, l'occupation romaine, beaucoup de révolte. Meurtres et tueries y étaient à l'ordre du jour. Jérusalem avait environ 20.000 habitants et le jour de Pâques, la cohue était à son comble. 10.000 Juifs se rendaient  à Jérusalem sans compter touristes. Les non-Juifs (les païens) ne pouvaient entrer que dans le parvis du temple. C'était une cohue générale de gens, de mendiants, de changeurs d'argent, de vaches, et de brebis, de poules,et de pigeons. C'est dans ce monde de corruption et de tumulte que grandit Jésus, d'abord à Bethlehem, plus tard à Nazareth, village peu connu en Galilée. La Galilée était une région agréable et fertile, mais les routes y étaient mauvaises . De Jérusalem, on regardait la Galilée d'un air méprisant à cause de son dialecte, on les appelaient « les rustres », « les manants. » Il existait même une expression qui disait : « aussi fou qu'un Galiléen. » Et les érudits accentuaient cela encore plus en disant : « ils ne s'en tiennent pas aux lois de la purification, ils ne se lavent pas les mains avant de manger, ils sont donc maudits?. »

Jésus de Nazareth. (Essayer de lire et d'écouter à travers les paroles).
Né environ 5 ans avant notre ère. Marie, une jeune fille fiancée à un certain Joseph, habitait à Nazareth. Joseph était un petit entrepreneur. La situation de sa fiancée lui causait évidemment des problèmes. Naître d'une vierge ! Une question stupide. Beaucoup de ragots, surtout après la mort de Jésus : Marie aurait été la petite amie de l'un de ces soldats romains?. Joseph devait bien se rendre  à Bethlehem avec une femme enceinte car à Nazareth, on potinait tellement. Né à Bethlehem (maison du pain ) dans une étable, pas en décembre. Annoncé à quelques bergers qui furent considérés comme le rebut de la société. Plus tard, Jésus eut quatre frères et quelques s?urs. Le pire, c'est que l'Eglise Catholique croit que Marie est restée vierge pendant toute sa vie. Après 8 jours Jésus fut circoncit.  Après 40 jours, Joseph et Marie le menèrent au temple à Jérusalem pour être présenté à Dieu. Ils offrent quelques pigeons, l'offrande des pauvres. .Dans le temple, ils rencontrent un homme et une femme âgés, Siméon et Anna. Siméon prend l?enfant dans ses bras et dit  entre autres : « Beaucoup de gens devront leur vie grâce à Lui et un tas d'autres s'irriteront sur Lui. Et toi, Marie, une épée te transpercera le coeur » (= la séparation se fera entre ton fils bien-aimé et ton sauveur spirituel). Après deux ans environ, quelques savants de l'orient, de Babylonie leur rendirent visite. C'étaient des astrologues, des magiciens. Ils n'ont pas été à l'étable, Joseph avait probablement trouvé une maison. Ensuite, ils se sont enfuis en Egypte où ils ont trouvé asile pendant un an. Hérode fit périr tous les petits enfants. A nouveau à Nazareth. Il y avait beaucoup de personnes qui s'appelaient Jésus. Pour Le discerner des autres, on le nommait : Jésus de Nazareth. Plus tard, ceci fut aussi écrit sur un morceau de papier attaché à la croix sur laquelle Il mourut. Lorsqu'Il avait 12 ans, Il alla avec ses parents à Jérusalem pour fêter la Pâque. Ils le faisaient chaque année ; c'était un voyage de 120 km. Jésus resta dans le temple et posait des questions aux professeurs qui étaient toujours présents pour donner des explications sur la loi de Moïse, Ils s'étonnèrent  des questions qu'Il leur posait. (Voulez-vous entendre des drôles de questions dont on discutait ? Par ex. « peut-on manger un ?uf qui a été pondu le jour du sabbat ? » A l'époque, il y avait même une secte, les Essëens, qui défendait de faire caca le jour du sabbat. Et après une pique de colère, vous étiez banni pour un an. Tout concernait la marche de vie terrestre du croyant.). Toutes des prescriptions sur ce que l'on pouvait ou ne pouvait pas faire,sur ce qui convenait. Plus tard, Jésus les a critiquées ; il a surtout critiqué les anciens et les dirigeants ecclésiastiques qui mettaient des fardeaux insupportables sur les épaules du peuple ouvrier. Tous ces rituels, toutes ces liturgies, toutes ces lois alimentaires, toutes ces les lois sur la purification étaient la lettre morte. Plus tard, Jésus déclarera toute nourriture pure. Il disait : « Savez-vous de quoi vous pouvez être souillé ? De ce que vous dites vous-même. » Pensez à la femme adultère, aux pierres dont on voulait la lapider. Je ne condamne personne?.sauf ceux qui jugent vite?. Pierre avait du mal avec cela, mais Jésus n'en disait rien. Pierre dit dans Actes. 10 : 14 qu'il n'a jamais  rien mangé d'impur. Jésus donna un exemple et attendait  pour voir si quelqu'un le suivrait. On voit la même chose au moment où Il dit  à ses élèves : « achetez donc une épée. » Il voulait dire « la parole de Dieu », mais brusquement, il les vit arriver avec deux épées. Il réagit en disant : « ainsi, cela est possible. » Certains disciples étaient toujours armés, mais Jésus n'en a jamais rien dit. Il ne s'occupait pas de la vie naturelle des autres. Quelle merveilleuse leçons pour nous ! Enfin, ses parents le retrouvèrent et lui dirent : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fais cela?! » Le jeune Jésus répondit : « Ne saviez-vous pas que je dois m'occuper des choses de mon Père ? » Comment réagiriez ?vous si votre enfant vous disait cela ? Joseph et Marie n'y comprenaient rien, et ils rentrèrent chez eux. A Nazareth, Jésus apprenait à lire et à écrire ainsi que le métier de son père. A l'âge de trente ans, J ésus se fit baptiser dans le Jourdain par Jean Baptiste. Ce n'était pas un baptême de conversion, mais une anticipation sur sa mort, sur sa résurrection et le bain de la régénération. L'homme connaît la naissance naturelle et la seconde naissance comme homme spirituel, Jésus a aussi connu cette seconde naissance, sans laquelle Il serait inimitable pour nous.
Une image émouvante : le plus grand de l'A.T. et le plus grand du  N.T. se trouvent ensemble au milieu de l'eau. Ensuite Jésus est baptisé du Saint-Esprit. Il est le premier sur Qui le Saint Esprit demeurait. Ensuite, Il est entré dans la solitude du désert pour être tenté : une dure école. Il l'a eu très difficile : jour et nuit, Satan le cherchait pour le faire tomber. Il jeûna quarante jours afin de pouvoir rester dans l'amour de son Père. Le diable essaie toujours de vous séparer de Dieu par le péché, le péché mortel. Satan est aussi un maître dans l'emploi des citations de la Bible. Dans le désert, Jésus a beaucoup souffert et beaucoup appris. Quel temps d'épreuve, quelle période de tentation ! Parfois Il s'est écrié de misère, car rien d'humain ne lui était étranger. C'est pourquoi Il peut ressentir si bien ce que nous vivons ; Il sais ce que nous traversons.(Hébr. 4 : 15). A peine était-Il sorti de cette tentation, qu'Il entendit que Jean Baptiste était arrêté par Hérode. Jésus partit pour Capharnaüm, en Galilée, cette région païenne de paysans, là où d'après Ésaïe 9 : 1 les gens « habitent dans l'ombre de la mort », Mais où « le peuple a vu une grande lumière. » Cette lumière, c'était Lui, c'est là qu'il a dit pour la première fois: « Le Royaume des cieux est venu parmi vous. » (Matthieu. 3 : 2). Ensuite, Il s'est mis à la recherche d'élèves. ( Disciple signifie élève). A l'époque de Jésus, il était d'usage que les jeunes élèves se cherchaient un rabbi pour les enseigner. Avec Jésus se passait le contraire : « Ce n'est pas vous qui m'avez cherché, mais Moi.  Suivez-moi. » (Jean 15 : 16). Ensuite, Il leur a donné comme première mission de s'occuper du monde invisible : ressusciter les morts, chasser les mauvais esprits dans les hommes etc. Dans les synagogues, au temple, Il donnait Lui-même une nouvelle explication des Ecritures. Mais Il enseignait aussi en rue ou pendant un repas et au bord du lac. Il commença par les noces de Cana. Il n'y est pas allé de mauvais gré,  dans le but d'observer et de critiquer les gens qui fêtaient. Que fait-Il ? Ils avaient bien bu et le vin manquait. Les grands vases destinés au rituel de la purification étaient vides. Sur son ordre, les vases furent remplis d'eau qu'il changea en vin. Quelle parabole merveilleuse sur l'homme nouveau : d'abord un vase plein de prières rituelles et de prescriptions, mais à présent rempli de vie et de joie : un vin des meilleurs vins ! Autrement dit : les pauvres reçoivent l'évangile.
Quel reflet intact de son Père : Il célèbre la fête avec les anges quand un pécheur revient vers Lui et Il lui offre le vin de la joie. Certains se sentent menacés par l'attitude de Jésus : à nouveau le monde renversé : « c'est pourquoi  il fut un étranger sur terre. (Hébr. 11 : 13). Il avait recruté ses disciples parmi les paysans, les fonctionnaires et les pécheurs. Il parcourut le pays avec eux. C'était chose courante, il y avait beaucoup de nomades qui dormaient à la belle étoile, à l'affût des voleurs. Plus tard, ils se trouvaient dans leur famille ou chez les amis ; il y avait des femmes qui les soignaient, tandis que Judas contrôlait les collectes et les dons. Il y avait beaucoup de disputes entre eux,mais la réponse de Jésus était toujours : « n'êtes-vous pas frères ? » Vous n'allez pas faire carrière, ni prendre une position élevée dans la communauté. Ne cherchez pas une carrière politique pour avoir plus d'influence. Si vous continuez à me suivre dans le monde renversé, votre salaire y sera grand. Aidez-vous mutuellement, aimez-vous, ne soyez pas individualistes, mais travaillez ensemble. »Suivre Jésus dans son Royaume signifie que sur terre, vous rencontrerez beaucoup d'adversité. Matthieu. 19 : 27-30 beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. Jésus Lui-même fut injurié de toutes sortes de noms, ivrogne, gourmand : petit ami de la pègre, « allié du diable » car Il chassait beaucoup de démons et cela était accompagné de beaucoup de cris et de rugissements. Beaucoup de gens trouvaient cela choquant. On disait de Lui qu'Il était un blasphémateur » et « qu'Il avait un mauvais esprit. »en Lui. Toutes ces flèches ardentes Il éteignait sur son bouclier : « O Dieu mon Père, Tu es mon bouclier et Celui en qui je me confie. »
Il ne rendait jamais le mal pour le mal, Pierre en était frappé. Jésus savait : en fait, ils injurient mon Père, mais tant que Je porte Son manteau chaud, tout me coule de mes épaules. Luc 22 : 26. Leurs dominateurs sont appelés leurs bienfaiteurs. Et à quel point ne l'ont-t-Ils pas poursuivi, Il fut espionné et les dirigeants religieux voulaient le mettre à mort. Il se cachait souvent parmi les gens, et passait inaperçu : Lors de son arrestation, Judas devait l'indiquer Marc 14 : 44 et Es. 53 :2) Il devait répondre parfois à des questions piège : par exemple « un homme qui a été marié sept fois, de qui est-il le mari ? « Heureux les seins qui t'ont allaité . Sa réponse : « Heureux ceux qui entendent la parole de Dieu. » Il faisait réfléchir ami et ennemi en posant des questions (Il savait très bien écouter l'Esprit et les gens). Pourquoi les élèves restaient-ils avec Lui ? C'était pourtant contradictoire ? Pierre dit : «  Où irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle. »
Question à moi-même : ai-je aussi ces paroles ?
Les déclarations de Jésus provoquèrent l'irritation, parce que comme homme libre,Il ne se laissait influencer par aucune institution. Il perçait la fausseté, l'hypocrisie, la fausse dévotion, la louange en forme de transe. Comparez Luc 11 : 37, il ne respectait pas les usages. « Vous purifiez l'extérieur de la coupe , alors que votre intérieur est plein de méchanceté. En d'autre mots : si votre esprit est bon , votre nature humaine le sera aussi. Chercher d'abord le Royaume de l'amour de Dieu et vous deviendrez automatiquement une personne miséricordieuse, capable d'aimer vos ennemis, et vous ressemblerez à votre Père. Certains disent : « Nous » le savons, « nous » avons la vraie religion, « nous » le voyons. » Jésus répondit : « je voudrais que vous soyez aveugles » Et plus tard, quant à leurs remarques sur : « Nous n'avons qu'un Père, Dieu » Jésus répondit : « Vous ne m'aimez pas, vous préféreriez  me voir mort. Vous avez le diable comme père. » Et en effet, ils ramassèrent des pierres pour le lapider. Dès que la décence formelle et hypocrite disparaît, l'intérieur remonte à la surface. Comparez avec une baie de taxus : de l'extérieur elle est d'un beau rouge, mais son contenu est vénéneux.
Jésus n'était pas un individualiste. Il cherchait appui après de ses amis. Quelque part, Il a dit qu'Il était content que ses amis soient restés avec Lui dans toutes ses épreuves. Au jardin de Gethsémané aussi, Il leur demandait leur aide. Donc, ce n'était pas : « Je m'en tirerai bien tout seul » Il n'était pas un héros?.
Ce n'est pas pour rien qu'Il dit disait : « méfiez-vous des hommes. »
Certains considéraient Jésus comme :
a)     un magicien, un faiseur de miracles qui devait prouver qu'Il était le Fils du Dieu Tout-Puissant. Cet intérêt  malsain l'a souvent fait soupirer. Il disait : « Vous voulez un signe ? Je vous donnerai celui de Jonas?. » Les Juifs voulaient un signe et les Grecs voulaient la sagesse profonde.
b)     D'autres pensaient qu'Il était Jean-Baptiste ressuscité ou Elie ou Jérémie. Pierre dit qu'Il est le Christ. Jésus dit Immédiatement de taire ce secret. Il se nomme Lui-même le fils de l'homme. Il était la modestie et la miséricorde faites chair.
c)      Quand il risquait d'être nommé roi, il se retirait dans la montagne, pour y être seul.
d)     Il ne disait jamais : « Le Seigneur dit?.ou « Dieu dit? » Mais Il disait : « En vérité, Je vous dis?. » Il portait lui-même la pleine responsabilité de ses déclarations.
Il ne voulait pas être déifié, c'est-à-dire Il ne se tenait pas pour plus haut que le Père, ce qui est actuellement souvent le cas. Ni Lui, Ni Son Père, ni ses disciples sont des idoles. Aucune vénération de saints dans des lieux sacrés. .Les saints les plus anciens semblent souvent être les plus vénérés.
Il disait : « Adorez Dieu dans le secret et mettez fin à votre religiosité extérieure, à vos belles prières, à votre recherche de la considération des hommes. Vous croyez être « exaucé » si vous répétez souvent la même chose. Dieu est tout différent, Il n'est pas Zeus, Odin, Wodan ou n'importe quelle figure puissante et impressionnante. Opposez-y en face la simplicité, l'humilité et la douceur de Jésus le fils de l'homme : Il est dans la stature de Dieu (Phil. 2 : 5). Cela est incompréhensible pour beaucoup de chrétiens. Un homme si simple ! Il fut donc haï par tous. Il agissait discrètement : il prenait quelqu'un à part pour le guérir, parfois, Il sortait même du village, et allait dans un endroit retiré et disait : « ne le dites à personne ! » Il avait une sainte horreur de la publicité. Il ne recherchait que l'honneur du Père et non le Sien. « Ne pas devenir grand et important, mais petit » Il a tout connu : les ovations et la honte. « Quelle figure sans valeur ! Il est impossible de tabler sur un individu pareil, un  d'esprits. » C'est pourquoi cette pierre angulaire fut rejetée et dépréciée. Dieu dit : « Il est la pierre angulaire de Ma maison.
Non pas : « veni, vidi, vinci » : Venir, voir et vaincre. Car dans un tel homme, Je me sens chez Moi. Dans cette disposition, Je Me retrouve. Jésus n'attirait pas l'attention sur Lui-même, mais sur Son Père. Jésus annonçait le monde renversé. Jean 5 : 31 ; si je rends témoignage à moi ?même, mon témoignage n'est pas valable. Un autre témoigne de moi et je sais qu'il est valable le témoignage qu'il rend. Il choisissait l'inconsidération, les parias, les écrasés de la vie, les petits, le reste du troupeau, les brebis d'abattoir ou comme le disent les prophètes : le rebut, car, la plupart du temps, le rebut était jeté. Les pécheurs et les péagers formaient son auditoire, Il irritait  les responsables religieux : Les premiers seront les derniers et inversement. C'est aussi la loi de base dans la formation d'une communauté. .De moi-même je ne puis rien , J'ai tout reçu du Père. L'important n'est donc pas que je fasse un beau sermon, mais que Je montre le Père (1 Cor 2 : 1- 5).
« Heureux celui pour qui je ne suis pas un sujet d'irritation. » Ce qui est estimé des hommes est une horreur aux yeux de Dieu. Qu'est-ce que cela signifie ? Rivalité. Pouvoir ; influence ; sucses ; argent ; forte personnalité ; héroïsme ; idolâtrie. C'est le domaine du serpent : penser aux choses des hommes.
Oui, oui, dit Jésus « les dominateurs sont appelés bienfaiteurs et dominent les peuples?. Qu'il n'en soit pas de même parmi vous. Que le conducteur devienne le serviteur. » Il vint pour accomplir la loi, les promesses et bien plus.
Question : Les gens sont-ils en colère contre vous et vous haïssent-ils à cause de cet évangile ? Incite-t-il à la résistance ? Ou êtes-vous tellement gentil avec tout le monde??
La vie de Dieu en vous est un secret divin, car l'amour est une merveilleuse affaire cachée, si précieuse et si belle. Elle déteste toute forme de show, car ? et cette remarque, je la prends entièrement à mon compte ? cet Evangile est prostitué. (Et par quel esprit ?) Employez, comme Jésus toutes sortes de paraboles pour tenir ce secret caché. Celui qui connaît cette réalité, sait le faire. Empruntez les images à votre entourage immédiat, c'est ce que faisait aussi Jésus.
Et petit à petit, la parole tranchante de Dieu qui est si claire, si pleine d'amour, commencera à prendre forme en vous. C'est cela la parousie du Christ. Qui croit une telle chose ?
Terminer par 1 Cor. 1 : 20 et suite.
 


Steun ons werk:

LADC Heeft de ANBI status, lees meer hier.


Contact

Stichting Les Ambassadeurs du Christ

West Brabant. KvK Breda 18067640
RSIN 8108.85.232


Secretariaat:
Gastakker 48
4817 XC Breda
Nederland

Tel. +31 765 871 400
Fax +31 765 716 767
E-mail: jongtonkens@hetnet.nl


Microcrédit

Aide humanitaire

Lecture